Maraîchers: Comment apporter de la valeur ajoutée?

Culture de légumes à Lubumbashi

Il s’observe que la période la plus propice pour la culture maraîchère à Lubumbashi, est pendant la saison sèche. Plusieurs espaces non exploités dans la ville sont envahis majoritairement par les femmes maraîchères lors de cette haute saison, où les légumes se font si rares, et à meilleures valeur prix.

C’est le cas des espaces verts autour du campus de l’université de Lubumbashi, où les étudiants s’adonnent à la culture des amarantes, chou chinois, gombo, etc…

Lubumbashi-Espace culture maraîchère vers Araucarias Kiwele

De la subsistance au business

Pratiquée de manière saisonnière, cette culture maraîchère n’est qu’un moyen de survie, juste pour des raisons de subsistances.

Cependant est il possible de passer à une étape plus productive, et en faire une activité permanente et rentable?

A cette question, pour beaucoup des maraîchers, c’était pas possible, pour deux raisons:

  • La saisonnalité de la culture,
  • Des terrains appartenant à autrui.

En apparat, ces deux réponses constituent un frein à l’épanouissement business de ce secteur.

Dans notre rôle d’accompagnateur en entrepreneuriat, nous pensons que la question sur la saisonnalité de la culture maraîchère, trouve solution dans l’amélioration de technique agricole. Il suffit de consulter un ingénieur agronome qui pourra mieux vous conseiller et ou former sur ces techniques, qui vous permettrons de produire à temps plein.

A propos du terrain d’exploitation, il est préférable de partir sur le format de contrat de location pour minimum une année, surtout en milieu urbain, pour vous garantir la disponibilité de l’exploitation.

Les intermédiaires

Dans le domaine du maraîcher, les intermédiaires sont les rois du jeux. Ils ont les moyens de distribution, cassent les prix à l’achat, et contrôlent les prix de vente.

Et nous pensons, dans une première démarche, que les maraîchers doivent prendre le contrôle de leur chaîne d’exploitation en vue de maximiser leur rendement. Et cela demande organisation, et une bonne structure de gestion, pour lesquelles nous sommes prêts à apporter notre soutien en outils de gestion.

Les nouvelles voies à explorer

Au delà des aspects techniques sus évoqués pour obtenir une production à temps plein, et une meilleure gestion par contrat de location des terrains d’exploitation agricole, ce secteur est aussi appelé à mieux s’organiser et se professionnaliser.

Ci dessous les domaines d’amélioration:

  • Mécanisation de la culture pour un haut rendement,
  • Labelisation de la production, (par exemple produit bio de la place),
  • Empaquetage et conservation,
  • Meilleure distribution.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 × 27 =