Agriculture: saison culturale 2023_2024

Michel GM_ Bing IA

Dans la partie Sud Est de la R.D.CONGO, depuis le 15 novembre 2023, le go a été donné pour le lancement de semis pour cette saison culturale 2023_2024, qui correspond effectivement avec le début de la saison pluvieuse.

Pour se rendre compte du travail abattu par certains jeunes agriculteurs, nous avons visité leurs espaces aménagés pour différentes cultures :

  • Le maïs pour la majorité, une denrée de premier plan dans la région,
  • L’arachide,
  • Le soja,
  • L’haricot,
  • Les patates douces, etc…
Ir Denis KYAMATA/Kapeshi

Cependant plusieurs agriculteurs nous ont fait part des difficultés réelles dont ils font face.

La mécanisation de l’agriculture

Dès la préparation du sol, aux travaux de semis, tout se fait avec des outils rudimentaires, bien souvent une simple houe.

Un des jeunes agriculteurs qui a acquis très récemment un semoir manuel avec compartiment d’épandage d’engrais, s’est félicité d’avoir eu une telle acquisition, car cela lui permettra pour la première fois d’étendre sa culture de maïs à 2 hectares, malgré un coût énorme de préparation du sol manuellement par une houe.

Comme d’autres secteurs économiques, l’agriculture a su se développer grâce à sa mécanisation, et aujourd’hui par la technologie elle produit des miracles dans des terres jadis stériles.

Cette réalité n’a pas encore atteint plusieurs régions en Afrique, spécialement la R.D.Congo, reléguant ainsi cette activité qui occupe 70% de la population active, à une agriculture de subsistance.

Investir autrement en agriculture

La mécanisation de l’agriculture devrait être le soucis majeur des acteurs du secteur.

Le pouvoir public pourrait par exemple promouvoir certains avantages douaniers à l’importation des petits matériels agricoles, ou encore mettre en place en collaboration avec des institutions de formation, des ateliers de fabrication des ces différents outils de mécanisation de l’agriculture.

Un encadrement devrait également suivre pour mettre au parfum les jeunes agriculteurs, des avancés observées ici et là, sur des évolutions positives des techniques agricoles, respectueuses des impératifs environnementaux.

Enfin nous souhaitons une meilleure saison culturale à tous les agriculteurs, et à bientôt pour voir les résultats.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. LWAISA BYENDA MOÏSE dit :

    Nous avons lu , très bien les réalisations,mais vous avez ignoré les multiples tracasseries d’insécurité dans la province du Nord Kivu, dans presque tous les territoires de la province du Nord Kivu. Je suis cultivateur ,de maïs, de tomates et autres

    • admin dit :

      Cher Moïse BYENDA, nous vous avons lu avec beaucoup d’aflictions pour ces durs épreuves que traversent notre Chère province du Nord Kivu, et nous espérons qu’un jour la paix y reviendra.
      Pour notre article, nous nous sommes basés essentiellement sur les données et l’expérience réalisées dans la partie Sud Est du Pays, Province du Haut Katanga.
      Très prochainement nous parlerons également du secteur agricole au Nord Kivu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 7 =